CRREA SUD‎ > ‎Afrique‎ > ‎

Projet Ecole


Y inclure la vidéo du voyage de 2013 

L'association s'investit en Casamance, en lien avec Lamine Touré, percussionniste des Touré Kunda, personnalité reconnue de Ziguinchor où il fédère les différents acteurs et artistes de par son implication locale.

Ce projet s'inscrit dans une démarche culturelle, d'échange et de partage en lien avec les associations et l'école Lyndiane 3 qui sont sur place. C'est une école primaire, située en périphérie de la ville de Ziguinchor. Elle accueille 702 élèves dans 15 classes dont 1 classe pré-élémentaire. Ces élèves sont issus de l'immigration, de Gambie et Guinée, suite à des conflits armés .

L'association organise un voyage en Casamance, à Ziguinchor, en janvier.

L’association et ses bénévoles font le lien entre l'école en Afrique et les structures en France.

Le fil d'ariane de ce projet est la culture et l'école.

Le but est la mixité sociale, l'accès à la culture pour tous, créer du lien inter-générationnel.

Ce projet s'inscrit avec les artistes, les écoles, les centres de loisirs, les villes, les quartiers et les centres sociaux.

Depuis 2012, nous avons amené des supports pédagogiques et éducatifs , nous avons aussi établi des échanges entre différentes écoles et organisés un festival de musique au sein de l’école de Ziguinchor.

 

PROJET A VENIR  2018-2019:

Mise en place d’échanges artistiques et culturels avec une école en Casamance au Sénégal avec comme supports utilisés la vidéo et le son .

L’intérêt est d’ouvrir les enfants à une autre culture et d'échanger sur le plan pédagogique et éducatif.

 L’idée est que l’association amène une production réalisée par les enfants de la structure en Casamance et qu’elle ramène ce que les classes ont fabriqué pour le restituer par la suite .

 Il faudra donc enregistrer une chanson chantée par les enfants ; joindre à la bande-son, les paroles de la chanson pour les donner aux enfants de l’école de Ziguinchor. Idem pour les enfants de Ziguinchor à destination des enfants de la structure en France.

L’intérêt est que les enfants de Casamance apprennent la même chanson que les enfants de France, et que les enfants de France apprennent la même chanson que les enfants de Casamance.

 Par la suite, organisation d'une journée de rassemblement, qui permettra aux différentes enfants concernées par le projet d’échanger sur cette expérience avec la diffusion d'un film réalisé en Casamance.

 Pour aller plus loin, nous proposons de faire une vidéo de cette journée pour l'adresser aux élèves de l'école Lyndiane.